LES CANADIENNES CONCLUENT LEUR SAISON RÉGULIÈRE ET RÉCOLTENT 16 000 $ GRÂCE AU MATCH EN ROSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Montréal, QC (25 février 2019) –– Les Canadiennes de Montréal ont conclu leur saison régulière contre le Thunder de Markham en fin de semaine, remportant le match du samedi par la marque de 2 à 1 lors de la neuvième édition du Match en rose à la Place Bell et perdant celui du dimanche par la marque de 3 à 2.

Les Canadiennes ont amassé plus de 16 000 $ pour le Programme du bien-être de la Clinique du sein du CUSM samedi soir grâce à un encan silencieux fort fructueux qui incluait 150 articles.

Le club termine deuxième dans la LCHF avec un record de 21-6-0-1 et fera face au Thunder à Montréal pour une série deux de trois les 8, 9 et 10 mars prochains. Il s’agira de la troisième série entre ces deux formations en autant d’années.

Avec deux mentions d’aides samedi, Marie-Philip Poulin a atteint le plateau des 50 points (23 B, 27 A) pour la première fois dans sa carrière dans la LCHF. Elle devient la quatrième joueuse de l’organisation à réussir cet accomplissement (incluant les anciennes des Canadiennes Sabrina Harbec, Meghan Agosta et Caroline Ouellette).

Match no. 1 : Thunder 1, Les Canadiennes 2

Les Canadiennes ont été accueillies par une foule bruyante samedi soir sur la glace du Rocket de Laval. Elles ont débuté le match avec une cérémonie d’avant-match mettant en vedette des survivantes du cancer du sein. La chanteuse québécoise, Lulu Hughes, a offert une puissante interprétation de l’hymne national canadienne. L’atmosphère dans l’amphithéâtre est demeurée électrisante tout au long de la partie.

« C’est un de mes matchs préférés de la saison, » a dit l’entraîneur associé Caroline Ouellette. Nous sommes toujours excitées pour cette partie et c’était super d’avoir une aussi belle foule qui nous supportait. Il y a plusieurs années, les joueuses ont eu l’idée de lancer un Match en rose au profit de la lutte contre le cancer du sein et de savoir que nous avons amassé plus de 116 000 $ [en neuf éditions] est spécial. »

Après une première période sans buts, l’attaquante du Thunder Victoria Bach, qui mène toutes les recrues de la LCHF au chapitre des points, a capitalisé sur un rebond pour donner l’avantage à son équipe.

Les Canadiennes, qui ont dominé au chapitre des tirs au but par une marge 41 à 18, ont généré plusieurs chances de marquer qui ont résulté en deux buts rapides. Sur un avantage numérique, Mélodie Daoust a fait dévier un tir puissant de la ligne bleue de Marie-Philip Poulin pour créer l’égalité. Avec 31 secondes à faire dans le deuxième vingt, Ann-Sophie Bettez a envoyé une passe précise à Jill Saulnier qui se retrouvait devant le filet pour marquer le but gagnant du match.

Le Thunder n’a tiré que trois fois dans le dernier vingt et a retiré leur gardienne de but Erica Howe pour une joueuse de plus, mais Les Canadiennes ont fini par remporter la partie.

Trois étoiles : 1. Marie-Philip Poulin  (2 A) 2. Emerance Maschmeyer  (17 arrêts) 3. Erica Howe (39 arrêts)

Sommaire du match : http://montreal.thecwhl.com/stats/game-summary/782

Match no. 2 : Thunder 3, Les Canadiennes 2

Les deux équipes se sont retrouvées le dimanche sur la glace communautaire de la Place Bell. Les Canadiennes ont mis en vedette cinq joueuses qui ont atteint le plateau des 100 matchs dans la LCHF, dont Sophie Brault, Katia Clement-Heydra, Kim Deschênes, Karell Emard et Lauriane Rougeau.

Les deux formations n’ont pu trouver le fond du filet en première période. Le Thunder a pris les devants avec deux buts en deuxième période grâce à Jess Jones et Jamie Lee Rattray. Laura Stacey a alors triplé l’avance des siennes en troisième période. Les Canadiennes ont riposté rapidement lorsque Jill Saulnier et Ann-Sophie Bettez, qui a déclenché un tir puissant dans la partie supérieure du filet, ont compté. La formation montréalaise a tenté de créer l’égalité en fin de match, mais n’a pu forcer la prolongation.

« Nous devrons jouer 60 minutes et compter tôt [si nous voulons défaire le Thunder en séries, » a souligné Karell Emard. Il faut se placer devant Howe tout de suite. [Nous avons du succès] lorsque nous utilisons notre vitesse et nous contrôlons bien la rondelle. »

Trois étoiles : 1. Jamie Lee Rattray (1 B)  2. Karell Emard (1 A) 3. Laura Stacey (1 B, 1 A)

Sommaire du match : http://montreal.thecwhl.com/stats/game-summary/786

Les Canadiennes continueront d’amasser des fonds pour la Clinique du sein du CUSM via un encan silencieux en ligne qui se terminera en fin de semaine. (Identifiant EBay : LesCanadiennesBreastCancer)

MÉDIAS

Horaire des pratiques des Canadiennes avant les séries:

26-27 février : 20h-21h30 à la Place Bell (fermé au public)

5-7 mars : 20h-21h30 à la Place Bell (fermé au public)

Pour toutes demandes médiatiques, veuillez contacter [email protected].

-30- 

À propos de la LCHF

La Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) est la première ligue professionnelle de hockey féminin au monde. Actuellement composée de six équipes en Amérique du Nord et en Chine, elle permet aux joueuses de hockey élites de poursuivre leur rêve de compétitionner au plus haut niveau possible tout procurant une source exceptionnelle de motivation, d’athlétisme et de divertissement. La ligue est une organisation à but non lucratif centralement financée, ce qui signifie que toutes les équipes participantes bénéficient d’un accès égal au financement pour assurer l’égalité des chances et la concurrence. Pour en savoir plus, visitez thecwhl.com.

Contact relations médias

Safia Ahmad

Les Canadiennes de Montréal | LCHF

[email protected]