LES CANADIENNES DISENT AU REVOIR À CHARLINE LABONTÉ

Montréal, 25 septembre, 2017 – Les Canadiennes de Montréal disent au revoir à une des joueuses qui a marqué l’histoire de l’équipe.

Charline Labonté prend sa retraite après une carrière marquée par le succès.

 “C’est triste de la voir partir,” dit la défenseure Cathy Chartrand. “Avoir Charline en arrière de toi, ça (donne toujours) confiance et on a grandi ensemble. On s’est suivi dans chacune des étapes et c’est une amie. On veut qu’elle commence la prochaine étape et que tout va bien.”

 Elle quitte avec la tête haute en remportant sa première Coupe Clarkson la saison dernière. Labonté a mené son équipe aux finales de la Coupe Clarkson à deux autres reprises en 2012-2013 et 2014-2015.

Elle a notamment été capitaine de l’une des équipes du premier match des étoiles dans l’histoire de la LCHF en 2014. Depuis, Labonté était une des représentantes des Canadiennes à chaque année.

Elle s’est jointe à l’équipe en 2013 et a toujours joué avec confiance et constance pendant quatre saisons. Originaire de Boisbriand, Quebec, elle a été nommée la gardienne de but de l’année à trois reprises en 2015, 2016 et 2017.

Les Canadiennes vont s’ennuyer de son leadership et professionnalisme dans la chambre des joueuses. Quand l’équipe a vécu des moments plus difficiles, Charline a toujours su gardé son calme.

 “Pour quelqu’un comme moi, qui est quand même pas mal excité, d’avoir elle (assise à côté de moi dans la chambre des joueuses) me calmait vraiment,” dit l’attaquante Emmanuelle Blais. “Dans les moments où ça pouvait être plus difficile l’année passée, elle était quand même calme et posée. Pour les gens à l’entour, ça aide beaucoup puis ça nous donnait confiance.”

Labonté termine sa carrière avec Les Canadiennes avec une moyenne de buts alloués à 1.78 et un pourcentage d’efficacité de 0.925.

Labonté s’est illustrée à tous les niveaux en gagnant quatre médailles d’or aux Olympiques (2002, 2006, 2010, 2014.) Elle a fait l’histoire en devenant la deuxième femme après Manon Rhéaume à jouer au hockey junior majeur Canadien en jouant deux saisons avec le Titan d’Acadie-Bathurst de 1999 à 2001.

En complétant son baccalauréat en éducation physique à McGill, elle a porté l’uniforme des Martlets avec qui elle a remporté cinq championnats nationaux U Sports. Labonté a aussi établi un nouveau record pour le nombre de blanchissages.

“C’est sûr que ça va être vraiment un gros morceau (qu’on perd) sur la glace et hors glace,” dit Blais. “C’est vraiment une bonne personne, c’est vraiment une bonne amie. She’s the full package. C’est certainement un des piliers dans l’équipe”

L’organisation des Canadiennes de Montréal souhaite une bonne retraite à Charline et beaucoup de succès dans le futur.

À propos de la LCHF 

La Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) est un organisme à but non lucratif qui vise à promouvoir le développement du hockey féminin et à offrir l’opportunité aux meilleures joueuses de hockey au monde de s’entraîner et d’évoluer à un niveau de jeu international. Les partisans peuvent ainsi apprécier un jeu rapide dans lequel les habiletés des hockeyeuses sont mises en valeur et où les joueuses sont présentes pour leur communauté. Les cinq équipes de la LCHF se disputent la prestigieuse Coupe Clarkson remise à la formation qui remporte les honneurs des séries éliminatoires. Pour de plus amples informations, visitez le www.cwhl.ca

– 30 –

Renseignements relations médias

 Safia Ahmad

514-588-4903

[email protected]