LES CANADIENNES VICTORIEUSES À WORCESTER CETTE FIN DE SEMAINE PASSÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Worcester, MASS (Feb. 19, 2019) – Les Canadiennes de Montréal ont vaincu les Blades de Worcester les samedi et dimanche derniers, soit par les marques de 7-1 et 4-3 respectivement, au Fidelity Bank Worcester Ice Centre.

Katia Clement-Heydra, Karell Emard et Lauriane Rougeau ont dépassé le plateau des 100 matchs dans la LCHF en fin de semaine.

Samedi, Les Canadiennes ont pris une avance de 3-1 en première période grâce des buts de Catherine Daoust, Karell Emard et Melanie Desrochers. Les Canadiennes ont continué leur jeu dominant en deuxième période alors que Kayla Tutino et Katia Clement-Heydra ont aussi compté. Mélodie Daoust, qui a effectué un retour au jeu après avoir subi une blessure en novembre, a trouvé le fond du filet à deux reprises pour porter la marque finale à 7-1. Les Canadiennes ont terminé le match avec 45 tirs au but et la gardienne de but Marie-Soleil Deschênes a effectué 17 arrêts.

Avec une mention d’aide, Emmanuelle Blais, qui a été rappelée de la réserve des Canadiennes pour cette série, s’est classée 10e parmi les meilleures pointeuses dans l’histoire de la LCHF en dépassant Gillian Apps.

Trois étoiles : 1. Kayla Tutino (1 B, 2 A) 2. Mélodie Daoust (2 B, 1 A)  3. Kaitlin Spurling (1 B)

Sommaire du match : http://montreal.thecwhl.com/stats/game-summary/776

Moins de 24 heures plus tard, les deux équipes se sont affrontées pour un match en après-midi. Les Blades ont connu un bon départ alors que Megan Myers et Kaitlin Spurling ont marqué pour porter la marque à 2-0 avant la fin du premier vingt. Avec moins de cinq minutes à faire en deuxième période, Les Canadiennes ont compté trois buts rapides grâce à Sarah Lefort et Katia Clement-Heydra (2). Lauriane Rougeau a compté le but gagnant en début de la troisième période. Les Blades ont tenté de créer l’égalité alors que Morgan Turner a compté pour réduire le pointage par un but et ont retiré leur gardienne de but, mais Les Canadiennes ont fini par remporter la partie.

Trois étoiles : 1. Megan Myers (1 B)  2. Kaitlin Spurling (1 B, 1 A)  3. Morgan Turner (1 B)

Sommaire du match : http://montreal.thecwhl.com/stats/game-summary/778

Les Canadiennes seront de retour à Montréal afin de conclure la saison régulière avec deux matchs contre le Thunder de Markham le samedi, 23 février à 18h30 sur la glace du Rocket de la Place Bell pour la neuvième édition du Match en rose au profit de la Clinique du sein du CUSM. Avec un encan silencieux qui comportera plusieurs articles de collection du hockey féminin, le club célébrera aussi quelques survivantes du cancer du sein pendant leur cérémonie d’ouverture. Le match fait partie d’un programme double avec le Rocket de Laval, qui joue contre le Moose du Manitoba à 15h.

Le dimanche, les Canadiennes concluront leur saison régulière à 12h30 sur la glace communautaire de la Place Bell dans le cadre de la journée d’appréciation des partisans en collaboration avec Pas à Pas, une organisation à but non lucratif qui a pour but de distribuer des bas à la population itinérante de Montréal.

Billets pour le match du samedi 23 février, Match en rose : https://bit.ly/2ByBPm0

*Les partisans peuvent acheter un billet individuel pour le match des Canadiennes ou acheter un billet pour le match du Rocket et avoir accès gratuit au match des Canadiennes.

Billets pour le match du dimanche 24 février :  https://bit.ly/2TMHFaj

MÉDIAS

Voici l’horaire de pratique des Canadiennes pour le mois de février:

19 février : 20h-21h30, Place Bell (fermé au public)

21 février : 20h-21h30, Place Bell (fermé au public)

26 février : 20h-21h30, Place Bell (fermé au public)

27 février : 20h-21h30, Place Bell (fermé au public)

Pour toutes demandes d’entrevues, d’accréditation aux matchs ou autres demandes médiatiques, veuillez contacter [email protected].

-30-  

À propos de la LCHF

La Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) est la première ligue professionnelle de hockey féminin au monde. Actuellement composée de six équipes en Amérique du Nord et en Chine, elle permet aux joueuses de hockey élites de poursuivre leur rêve de compétitionner au plus haut niveau possible tout procurant une source exceptionnelle de motivation, d’athlétisme et de divertissement. La ligue est une organisation à but non lucratif centralement financée, ce qui signifie que toutes les équipes participantes bénéficient d’un accès égal au financement pour assurer l’égalité des chances et la concurrence. Pour en savoir plus, visitez thecwhl.com.

Contact relations médias

Safia Ahmad

Les Canadiennes de Montréal | LCHF

[email protected]