Match en rose : Les Canadiennes contre le cancer du sein

Montréal, QC (5 mars 2018) –– Pour une soirée, trois recrues des Canadiennes de Montréal ont récemment joué au docteur à la Clinique du sein du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), en collaboration avec la Fondation du cancer des Cèdres.

Habillées en combinaisons antimicrobiennes, les têtes, pieds, et bouches recouverts, l’attaquante Erinn Noseworthy, la défenseure Nachi Fujimoto et la gardienne de but Marie-Soleil Deschênes, accompagnées par le personnel et les bénévoles de l’équipe, ont été guidées par le directeur de la clinique, Dr. Sarkis Meterissian, lors de leur visite annuelle.

Depuis près d’une décennie, Les Canadiennes ont travaillé sans relâche pour soutenir les femmes dans leur lutte contre le cancer du sein. En unissant les joueuses vers un but commun, le « match en rose » annuel demeure toujours une expérience inoubliable pour toute l’organisation.

De gauche à droite: Nachi Fujimoto, Erinn Noseworthy, et Marie-Soleil Deschênes s’amusent à jouer au docteur lors de la visite annuelle des Canadiennes à la Clinique du sein du Centre universitaire de santé McGill, en collaboration avec la Fondation du cancer des Cèdres. Crédit: Shanna Martin-Book.

« Les filles nous ont toutes dit ‘Vous devriez y aller !’ Et c’est vraiment une visite extraordinaire. C’est exceptionnel de voir le support que nous pouvons offrir à l’hôpital », avoue Noseworthy.

Grâce à l’implication de toute l’organisation, Les Canadiennes ont amassé plus de 80 000$ pour la cause du cancer du sein ces sept dernières années. Cette énorme contribution permet un meilleur traitement et soutien aux femmes du Québec qui bataillent contre cette maladie difficile.

Traitant en moyenne 400 patientes par jour et plus de 170 000 patientes par an, la Clinique du sein compte des appareils valant plusieurs millions de dollars et est parmi l’une des seules institutions au Canada à posséder un avancement aussi prononcé au niveau technologique.

Malgré les avancées scientifiques, le cancer du sein affecte une femme sur neuf au Canada, sans compter certains hommes.

Pour Fujimoto, c’est une cause qui lui tient grandement à cœur.

« Ma grand-mère est une survivante au cancer du sein », confie-t-elle. « Ma mère étant infirmière au Japon, j’étais très excitée par cette visite. C’est fou de voir toutes ces machines incroyables. C’est une belle expérience. »

Fujimoto et ses coéquipières lutteront contre le cancer du sein lors de la huitième édition de leur « match en rose » qui aura lieu le 10 mars contre l’Inferno de Calgary à 17h30 au Complexe sportif Bell à Brossard. La partie marquera aussi le premier match à domicile des Canadiennes depuis la pause olympique.

De gauche à droite: Nachi Fujimoto, Dr. Sarkis Meterissian, Erinn Noseworthy, et Marie-Soleil Deschênes, posent pour une photo. Crédit: Shanna Martin-Book.

Le Centre de mieux-être de la Clinique du sein offre à ses patients l’accès à des psychologues, des kinésithérapeutes, des experts en exercice et des infirmières spécialisées, qui ont développé quatre programmes importants, soient de psycho-oncologie, d’exercice, de thérapie pour lymphœdème ainsi que de formation sur le cancer du sein. Le Centre de mieux-être offre un vaste éventail de services gratuits et de programmes de soutien pour soigner les patients dans leur ensemble, soit le ‘Corps, cerveau et esprit’, une philosophie à l’image des Canadiennes de Montréal.

Chaque année, Les Canadiennes visent un nouveau record de dons, et cette année ne fera pas exception. L’équipe compte sur vous, les partisans, pour faire de 2018 une année exceptionnelle. Pendant que Les Canadiennes et l’Inferno disputeront une chaude lutte, un deuxième concours hors glace aura lieu dans le Complexe sportif Bell. Il s’agira d’un encan silencieux qui permettra à des partisans chanceux de retourner à la maison avec des articles de collection. Il vous sera possible de faire un don sur place lors de la partie ou en ligne sur les sites Internet des Canadiennes de Montréal ou de la Fondation du cancer des Cèdres. De plus, il y aura aussi des articles uniques disponibles sur l’encan en ligne.

Les recrues, ou « docteurs », attendent ce match impatiemment.

« Visiblement, ça va être une soirée extraordinaire, on a hâte. Nous aimons nous impliquer pour une bonne cause », confie Deschênes.

Venez en grand nombre supporter Les Canadiennes dans leur course aux séries, ainsi que soutenir une cause importante. Ensemble, nous pouvons battre le cancer du sein.