Tag Archives: CANADIENNES

COUPE CLARKSON 2019 : LES CANADIENNES ET L’INFERNO SE DISPUTERONT LA FINALE DEMAIN

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Toronto, ONT (23 mars 2019) –  Les Canadiennes de Montréal et l’Inferno de Calgary s’affronteront en finale de la Coupe Clarkson le dimanche 24 mars au Coca-Cola Coliseum à Toronto dès 12h (EST). Il s’agira d’un match ultime qui promet d’être excitant et intense en étant la troisième finale en quatre ans entre les deux clubs.

Cette saison, Calgary a vaincu Montréal quatre fois en six matchs mais Les Canadiennes ont remporté le dernier duel entre les deux clubs. La formation montréalaise effectuera une 8e apparition en finale et aimerait remporter un 5e championnat, ce qui établirait un record de ligue.

Le match sera diffusé sur Sportsnet, TVA Sports et le NHL Network.

Crédit: Shanna Martin-Book/LCHF

Vendredi soir, Marie-Philip Poulin, qui est la récipiendaire du trophée Angela James Bowl décerné à la joueuse ayant récolté le plus de points en saison régulière, a remporté le prix de la MVP (joueuse la plus utile) de la LCHF et le trophée Jayna Hefford (dont la gagnante est déterminée par les votes des joueuses de la ligue). Erin Ambrose a reçu le titre de la Défenseure de l’année dans LCHF après avoir connu une saison exceptionnelle. Elle a dominé autant défensivement et offensivement, récoltant plus de points parmi toutes les défenseures de la LCHF en saison régulière. 

Crédit: Shanna Martin-Book/LCHF

Plusieurs membres des Canadiennes ont participé à des initiatives dans le cadre de la Journée dans la communauté de la LCHF, dont des panels sur le hockey féminin et des activités multi-sports avec des jeunes avant de prendre part à leur dernière pratique de la saison.

Pour achetez-vos billets pour la finale de la Coupe Clarkson, cliquez ici.

Pour toutes demandes médiatiques, veuillez contacter [email protected].

-30-

À propos de la LCHF

La Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) est la première ligue professionnelle de hockey féminin au monde. Actuellement composée de six équipes en Amérique du Nord et en Chine, elle permet aux joueuses de hockey élites de poursuivre leur rêve de compétitionner au plus haut niveau possible tout procurant une source exceptionnelle de motivation, d’athlétisme et de divertissement. La ligue est une organisation à but non lucratif centralement financée, ce qui signifie que toutes les équipes participantes bénéficient d’un accès égal au financement pour assurer l’égalité des chances et la concurrence. Pour en savoir plus, visitez thecwhl.com.

Contact relations médias

Safia Ahmad

Les Canadiennes de Montréal | LCHF

[email protected]

CONFRONTATION CANADIENNES-INFERNO POUR LA COUPE CLARKSON CE DIMANCHE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Montréal, QC (19 mars 2019) –– Les Canadiennes de Montréal et l’Inferno de Calgary s’affronteront en finale de la Coupe Clarkson le dimanche 24 mars au Coca-Cola Coliseum à Toronto dès 12h (EST).

Il s’agira d’une troisième confrontation ultime entre Montréal et Calgary en quatre ans. Le match sera diffusé sur les ondes de Sportsnet et TVA Sports.

Les activités de la fin de semaine de la Coupe Clarkson débuteront en force vendredi soir avec le Gala des prix annuels de la LCHF 2019. Cet événement se déroulera au Ryerson University Mattamy Athletic Centre à 19h30 et sera animé par Caroline Cameron de Sportsnet. Trois membres des Canadiennes ont été nommées pour des prix. Marie-Philip Poulin, qui est la récipiendaire du trophée Angela James Bowl décerné à la joueuse ayant récolté le plus de points en saison régulière, est aussi en nomination pour le prix de la MVP (joueuse la plus utile) de la LCHF et le trophée Jayna Hefford (dont la gagnante est déterminée par les votes des joueuses de la ligue). Erin Ambrose est en lice pour le prix de la Défenseure de l’année alors que Emerance Maschmeyer est en nomination pour le prix de la Gardienne de but de l’année en plus du trophée Jayna Hefford. Pour acheter des billets pour le Gala des prix de la LCHF, cliquez ici.

Samedi, un panel pour les étudiants sera animé par des Olympiennes, des athlètes, des entraîneurs, des directeurs généraux de la LCHF ainsi que des partenaires de l’industrie afin de les sensibiliser au monde du sport professionnel féminin et de la LCHF. Cette discussion débutera à 10h au Westin Harbour Castle Hotel. Pour s’inscrire au panel, cliquez ici.

La fin de semaine se conclura dimanche avec la Finale de la prestigieuse Coupe Clarkson. Les Canadiennes et l’Inferno ont développé une forte rivalité au cours des dernières années. En 2016, l’Inferno avait vaincu Les Canadiennes pour remporter la Coupe Clarkson alors que l’année suivante, Les Canadiennes avaient eu le dessus sur leur rivale pour gagner leur quatrième titre dans l’histoire de la franchise. Cette saison, Calgary a vaincu Montréal quatre fois en six matchs. La formation albertaine a remporté le trophée Chairman après avoir terminé en première place dans la ligue tandis que Les Canadiennes ont fini en deuxième position avec quatre points de recul sur l’Inferno. Les deux équipes sont composées de joueuses extrêmement talentueuses. Montréal compte neuf joueuses issues des équipes nationales dans son alignement actuel et de son côté, Calgary en compte 14.

Pour acheter des billets pour la finale, cliquez ici.

MÉDIA

Les Canadiennes pratiqueront le jeudi 21 mars à la Place Bell de 20h à 21h30. Pour toutes demandes d’entrevues, veuillez contacter [email protected].

Veuillez contacter [email protected] pour soumettre des demandes d’accréditation ou autres demandes médiatiques pour la finale.

-30-

À propos de la LCHF

La Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) est la première ligue professionnelle de hockey féminin au monde. Actuellement composée de six équipes en Amérique du Nord et en Chine, elle permet aux joueuses de hockey élites de poursuivre leur rêve de compétitionner au plus haut niveau possible tout procurant une source exceptionnelle de motivation, d’athlétisme et de divertissement. La ligue est une organisation à but non lucratif centralement financée, ce qui signifie que toutes les équipes participantes bénéficient d’un accès égal au financement pour assurer l’égalité des chances et la concurrence. Pour en savoir plus, visitez thecwhl.com.

Contact relations médias

Safia Ahmad

Les Canadiennes de Montréal | LCHF

[email protected]

VERS LA COUPE CLARKSON 2019

L’article original a été publié en anglais sur le site web de la LCHF ici. Traduit en français par Les Canadiennes.

Montreal, QC (7 mars 2019) –– La saison 2018-2019 des Canadiennes de Montréal a été marquée par le changement et la croissance. Au début du mois de septembre, le club a annoncé qu’il jouerait des matchs à la Place Bell.  Les Canadiennes sont devenues la première équipe à remporter tous leurs matchs en Chine et ont gagné une 12e participation en séries éliminatoires de la Coupe Clarkson en autant d’années. Terminant deuxièmes dans la LCHF avec un total de 21 gains, six défaites et un revers en tirs de barrage, Les Canadiennes tenteront d’accéder à la finale de la Coupe Clarkson pour la première fois depuis 2017.

Pendant l’été, Les Canadiennes ont ajouté de la profondeur à leur formation. Elles ont resigné Hilary Knight et ont acquis Jill Saulnier ainsi que Geneviève Lacasse de l’Inferno de Calgary. La capitaine des Canadiennes, Marie-Philip Poulin, la MVP des Jeux olympiques de Pyeongchang, Mélodie Daoust et le pilier défensif Lauriane Rougeau, sont revenues des Jeux olympiques de Pyeongchang. Lors du repêchage 2018 de la LCHF, l’équipe a choisi des joueuses talentueuses, tel que Genevieve Bannon, Taylor Willard, Catherine Daoust, Marie-Joëlle Allard, Emma Martin, Maude Nicol et Maude Gélinas.

Avec le départ de l’entraîneur-chef Dany Brunet, Les Canadiennes ont nommé un personnel d’entraîneurs entièrement féminin, marquant une nouvelle ère derrière le banc mené par Danièle Sauvageau, Caroline Ouellette, Valérie Bois et Lisa-Marie Breton-Lebreux. Le duo de Sauvageau et Ouellette a mené Les Canadiennes à un record de 15 victoires et seulement quatre défaites avant la pause du match des étoiles, les plaçant ainsi dans une excellente position pour les séries. Sept joueuses ont été nommées au Match des étoiles de la LCHF à Toronto dont Marie-Philip Poulin, Jill Saulnier, Emerance Maschmeyer, Erin Ambrose, Ann-Sophie Bettez, Hilary Knight et Lauriane Rougeau.

Depuis cette pause, Les Canadiennes ont maintenu un record de six victoires, trois revers et se sont assurées une place en séries éliminatoires en mi-février. Elles affronteront le Thunder de Markham, un adversaire familier qui a éliminé Les Canadiennes en demi-finale en 2018 avant de remporter la Coupe Clarkson. Elles voudront prendre leur revanche dès le premier match le 8 mars à la Place Bell à Laval et lors des matchs 2 et 3* (*si nécessaire) au Complexe sportif Bell à Brossard.

Les fans peuvent acheter leurs billets pour cette série en visitant le www.thecwhl.com/playoff-tickets. Le match no. 2 sera diffusé par la LCHF sur le lien suivant: www.thecwhl.com/watch.

LES CANADIENNES CONCLUENT LEUR SAISON RÉGULIÈRE ET RÉCOLTENT 16 000 $ GRÂCE AU MATCH EN ROSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Montréal, QC (25 février 2019) –– Les Canadiennes de Montréal ont conclu leur saison régulière contre le Thunder de Markham en fin de semaine, remportant le match du samedi par la marque de 2 à 1 lors de la neuvième édition du Match en rose à la Place Bell et perdant celui du dimanche par la marque de 3 à 2.

Les Canadiennes ont amassé plus de 16 000 $ pour le Programme du bien-être de la Clinique du sein du CUSM samedi soir grâce à un encan silencieux fort fructueux qui incluait 150 articles.

Le club termine deuxième dans la LCHF avec un record de 21-6-0-1 et fera face au Thunder à Montréal pour une série deux de trois les 8, 9 et 10 mars prochains. Il s’agira de la troisième série entre ces deux formations en autant d’années.

Avec deux mentions d’aides samedi, Marie-Philip Poulin a atteint le plateau des 50 points (23 B, 27 A) pour la première fois dans sa carrière dans la LCHF. Elle devient la quatrième joueuse de l’organisation à réussir cet accomplissement (incluant les anciennes des Canadiennes Sabrina Harbec, Meghan Agosta et Caroline Ouellette).

Match no. 1 : Thunder 1, Les Canadiennes 2

Les Canadiennes ont été accueillies par une foule bruyante samedi soir sur la glace du Rocket de Laval. Elles ont débuté le match avec une cérémonie d’avant-match mettant en vedette des survivantes du cancer du sein. La chanteuse québécoise, Lulu Hughes, a offert une puissante interprétation de l’hymne national canadienne. L’atmosphère dans l’amphithéâtre est demeurée électrisante tout au long de la partie.

« C’est un de mes matchs préférés de la saison, » a dit l’entraîneur associé Caroline Ouellette. Nous sommes toujours excitées pour cette partie et c’était super d’avoir une aussi belle foule qui nous supportait. Il y a plusieurs années, les joueuses ont eu l’idée de lancer un Match en rose au profit de la lutte contre le cancer du sein et de savoir que nous avons amassé plus de 116 000 $ [en neuf éditions] est spécial. »

Après une première période sans buts, l’attaquante du Thunder Victoria Bach, qui mène toutes les recrues de la LCHF au chapitre des points, a capitalisé sur un rebond pour donner l’avantage à son équipe.

Les Canadiennes, qui ont dominé au chapitre des tirs au but par une marge 41 à 18, ont généré plusieurs chances de marquer qui ont résulté en deux buts rapides. Sur un avantage numérique, Mélodie Daoust a fait dévier un tir puissant de la ligne bleue de Marie-Philip Poulin pour créer l’égalité. Avec 31 secondes à faire dans le deuxième vingt, Ann-Sophie Bettez a envoyé une passe précise à Jill Saulnier qui se retrouvait devant le filet pour marquer le but gagnant du match.

Le Thunder n’a tiré que trois fois dans le dernier vingt et a retiré leur gardienne de but Erica Howe pour une joueuse de plus, mais Les Canadiennes ont fini par remporter la partie.

Trois étoiles : 1. Marie-Philip Poulin  (2 A) 2. Emerance Maschmeyer  (17 arrêts) 3. Erica Howe (39 arrêts)

Sommaire du match : http://montreal.thecwhl.com/stats/game-summary/782

Match no. 2 : Thunder 3, Les Canadiennes 2

Les deux équipes se sont retrouvées le dimanche sur la glace communautaire de la Place Bell. Les Canadiennes ont mis en vedette cinq joueuses qui ont atteint le plateau des 100 matchs dans la LCHF, dont Sophie Brault, Katia Clement-Heydra, Kim Deschênes, Karell Emard et Lauriane Rougeau.

Les deux formations n’ont pu trouver le fond du filet en première période. Le Thunder a pris les devants avec deux buts en deuxième période grâce à Jess Jones et Jamie Lee Rattray. Laura Stacey a alors triplé l’avance des siennes en troisième période. Les Canadiennes ont riposté rapidement lorsque Jill Saulnier et Ann-Sophie Bettez, qui a déclenché un tir puissant dans la partie supérieure du filet, ont compté. La formation montréalaise a tenté de créer l’égalité en fin de match, mais n’a pu forcer la prolongation.

« Nous devrons jouer 60 minutes et compter tôt [si nous voulons défaire le Thunder en séries, » a souligné Karell Emard. Il faut se placer devant Howe tout de suite. [Nous avons du succès] lorsque nous utilisons notre vitesse et nous contrôlons bien la rondelle. »

Trois étoiles : 1. Jamie Lee Rattray (1 B)  2. Karell Emard (1 A) 3. Laura Stacey (1 B, 1 A)

Sommaire du match : http://montreal.thecwhl.com/stats/game-summary/786

Les Canadiennes continueront d’amasser des fonds pour la Clinique du sein du CUSM via un encan silencieux en ligne qui se terminera en fin de semaine. (Identifiant EBay : LesCanadiennesBreastCancer)

MÉDIAS

Horaire des pratiques des Canadiennes avant les séries:

26-27 février : 20h-21h30 à la Place Bell (fermé au public)

5-7 mars : 20h-21h30 à la Place Bell (fermé au public)

Pour toutes demandes médiatiques, veuillez contacter [email protected].

-30- 

À propos de la LCHF

La Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) est la première ligue professionnelle de hockey féminin au monde. Actuellement composée de six équipes en Amérique du Nord et en Chine, elle permet aux joueuses de hockey élites de poursuivre leur rêve de compétitionner au plus haut niveau possible tout procurant une source exceptionnelle de motivation, d’athlétisme et de divertissement. La ligue est une organisation à but non lucratif centralement financée, ce qui signifie que toutes les équipes participantes bénéficient d’un accès égal au financement pour assurer l’égalité des chances et la concurrence. Pour en savoir plus, visitez thecwhl.com.

Contact relations médias

Safia Ahmad

Les Canadiennes de Montréal | LCHF

[email protected]

MATCH EN ROSE : LES CANADIENNES TOUCHÉES LORS DE LEUR VISITE À LA CLINIQUE DU SEIN DU CUSM

Article traduite par Frédérique Rajotte. Article originale écrite par Jared Book de Eyes on the Prize ici

Montréal, QC (21 février 2019) –– Les Canadiennes de Montréal participeront à la neuvième édition du Match en rose le samedi, 23 février, contre les championnes en titre de la Coupe Clarkson, le Thunder de Markham.

Cette année, Les Canadiennes font les choses en grand; match sur la patinoire de la Place Bell qui inclura plusieurs joueuses vedettes.

Cependant, les grands noms des Canadiennes, dont Marie-Philip Poulin, Geneviève Lacasse et Emerance Maschmeyer, n’étaient pas les vedettes lors de la visite annuelle de l’équipe à la Clinique du sein du Centre universitaire de santé de McGill. Accompagnées par le staff et les bénévoles de l’équipe, elles ont rencontré une survivante du cancer du sein, Malia Morsly.

Les membres des Canadiennes posent pour une photo à la Clinique du sein. Crédit: Shanna Martin-Book/LCHF

Entourée par sa famille, elle raconté son histoire aux joueuses. Elle se remettait de son opération de la journée d’avant. Les joueuses étaient à ses côtés pour écouter son histoire et partager les leurs.

« C’était mes olympiques à moi », Morsly a dit aux joueuses. « Et maintenant je me rapproche d’une médaille d’or. »

Si la famille était en admiration des joueuses lorsqu’elles sont rentrées dans la chambre, l’admiration pour Morsly était ressentie entièrement par les joueuses lorsqu’elles ont quitté la salle.

« Pour être honnête, nos problèmes que nous avons à la maison ne sont rien [en comparaison] », a partagé Poulin. Nous avons rencontré des gens forts, qui traversent des périodes difficiles, le tout en souriant. Ils sont entourés de personnes incroyables. Et c’est ce qui compte dans la vie, être entourés de personnes quand la vie bascule.”

Touchée par son histoire, la Directrice générale, Meg Hewings, a offert à Morsly et à sa famille des billets pour le match de ce samedi. De plus, Morsly aura l’honneur de participer à la mise au jeu protocolaire.

Durant leur visite, elles ont également eu la chance d’assister à une opération en temps réel.

De gauche à droite: Emerance Maschmeyer, Marie-Philip Poulin et Geneviève Lacasse. Crédit: Shanna Martin-Book/LCHF

«  Je n’en croyais pas mes yeux, et je ne pense pas que j’étais la seule », a dit Maschmeyer. Habituellement, nous voyons ces scènes juste à la télévision, alors c’était très excitant, mais aussi très vrai…c’est époustouflant ce que font les docteurs et les chirurgiens. Tout cela me fait apprécier ce qu’ils font pour nous. »

Les Canadiennes ont amassé plus de $ 100 000 au profit du cancer du sein au Québec en huit éditions, incluant plus de $ 20 000 la saison dernière. L’événement a vu la lumière du jour grâce aux joueuses – dont les entraineurs Caroline Ouellette et Lisa-Marie Breton-Lebreux. L’attrait important de ce match est l’encan silencieux, qui inclus de nombreuses pièces de collection uniques dont les chandails roses portés et signés par les joueuses.

« Nous avons tous joué dans des matchs en rose soit au collège ou à l’université, » a partagé Lacasse. Mais je crois sincèrement qu’en apprenant davantage et être sur place… c’est une très belle expérience pour nous. »

La Clinique du sein, dirigé par Dr. Sarkis Meterissian, soigne plus de 650 nouveaux patients à chaque année et 12,000 patients en total. Avec le taux de guérison du cancer de 90%, le Centre du mieux-être de la Clinique du sein joue un rôle très important pour offrir les nombreux traitements aux patients. L’argent amassé par Les Canadiennes sera donné à la clinique pour fournir des services aux patients comme des entraineurs personnels, des nutritionnistes, des thérapeutes, entre autres.

« Ça fait quelques années que nous participons à ce match, mais d’avoir la chance de venir ici cette année et de découvrir ce que les gens font, c’est super et c’était un grand honneur de rencontrer ces gens magnifiques, » a dit Poulin.

De gauche à droite: Geneviève Lacasse, Dr. Sarkis Meterissian,  Emerance Maschmeyer et Marie-Philip Poulin. Crédit: Shanna Martin-Book/LCHF

« C’est fantastique que nous puissions jouer au hockey et supporter une cause en même temps », a dit Maschmeyer. À la base, nous jouons pour avoir du plaisir et c’est bien de pouvoir utiliser notre plateforme sportive pour promouvoir la cause. Nous avons très hâte de participer à ce match, ça va être une belle compétition avec une cause qui nous motivera encore plus à performer. »

Le match aura lieu le 23 février suite au match des Rocket de Laval qui affrontera le Moose du Manitoba à 15h. Un billet pour le match du Rocket vous procure une place gratuite au match des Canadiennes. Pour acheter un billet pour le match des Canadiennes seulement ($ 15), cliquez ici.

LULU HUGHES INTERPRÉTERA L’HYMNE NATIONAL AU MATCH EN ROSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Montréal, QC (20 février 2019) –– Les Canadiennes de Montréal ont l’honneur d’annoncer que la populaire chanteuse québécoise et survivante du cancer du sein, Lulu Hughes, chantera l’hymne national au Match en rose du 23 février afin de sensibiliser le public et recueillir des fonds pour la lutte contre le cancer du sein. La commissaire de la LCHF, Jayna Hefford, récemment intronisée au Temple de la renommée du hockey, participera également à la mise en jeu protocolaire.

«Je pense que c’est un super événement, un groupe de femmes fortes qui font quelque chose de si spécial pour soutenir les femmes atteintes du cancer du sein, je suis heureuse d’y prendre part», a déclaré Mme Hughes.

Diagnostiquée il y a trois ans, Lulu Hughes célébrera en mars prochain deux ans depuis son dernier traitement contre le cancer du sein. Ambassadrice de la Fondation du cancer du sein du Québec, elle est également porte-parole de La Ride de Filles, une randonnée de moto annuelle dédiée aux femmes atteintes du cancer du sein.

« C’est vraiment un honneur pour nous de savoir que Mme Hughes nous prêtera sa voix puissante, sa grande énergie positive et sa présence à cet événement », a déclaré Meg Hewings, Directrice générale des Canadiennes. «Des survivantes du cancer du sein seront nos dignitaires invitées pour tous les aspects de la cérémonie d’ouverture, en tant que porte-drapeaux, pour la mise au jeu protocolaire et au chant de l’hymne national par Mme Hughes. Elles ont toutes donné un visage humain à cette cause qui nous tient à cœur. »

« Nous voulons que les gens sachent qu’il est possible d’avoir une belle vie enrichissante après avoir reçu un diagnostic du cancer du sein », rajoute Fiona Robinson, la Directrice de l’engagement communautaire. Mme Hughes et toutes nos dignitaires survivantes sont une véritable inspiration pour notre organisation. »

Le Match en rose du 23 février entre Les Canadiennes de Montréal et les championnes en titre de la Coupe Clarkson, le Thunder de Markham, marque la neuvième édition de l’événement au profit de la Clinique du sein du CUSM. Ce match fera partie d’un programme double avec le Rocket de Laval, qui affrontera le Manitoba Moose à 15h. Les Canadiennes ont amassé plus de 100 000 $ pour le cancer du sein au Québec lors des huit éditions précédentes et plus de 20 000 $ la saison dernière. Un encan silencieux sur place comprenant des articles de hockey de collection, tels que des chandails roses portés par les joueuses, sera complété par un encan en ligne d’objets de collection les plus recherchés (identifiant eBay: LesCanadiennesBreastCancer).

La prochaine édition de La Ride de Filles aura lieu le 11 juillet 2019. Pour plus d’informations: https://rubanrose.org/fundraising/activities/ride-de-filles-2018

Billets pour le Match en rose, 23 février : https://bit.ly/2SMrJaW

-30- 

À propos de la LCHF

La Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) est la première ligue professionnelle de hockey féminin au monde. Actuellement composée de six équipes en Amérique du Nord et en Chine, elle permet aux joueuses de hockey élites de poursuivre leur rêve de compétitionner au plus haut niveau possible tout procurant une source exceptionnelle de motivation, d’athlétisme et de divertissement. La ligue est une organisation à but non lucratif centralement financée, ce qui signifie que toutes les équipes participantes bénéficient d’un accès égal au financement pour assurer l’égalité des chances et la concurrence. Pour en savoir plus, visitez thecwhl.com.

Contact relations médias

Safia Ahmad

Les Canadiennes de Montréal | LCHF

[email protected]

LES CANADIENNES PRÉSENTENT LEUR MATCH EN ROSE POUR LEUR DERNIER WEEK-END EN SAISON RÉGULIÈRE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Montréal, QC (20 février 2019) –– Les Canadiennes joueront leurs deux derniers matchs de la saison régulière contre les championnes en titre de la Coupe Clarkson, le Thunder de Markham le samedi, 23 février à 18h30 sur la glace du Rocket de Laval et le dimanche, 24 février à 13h sur la glace communautaire de la Place Bell.

Le match du samedi sera diffusé sur le site internet de la LCHF ici.

Les Canadiennes débuteront la fin de semaine avec la neuvième édition de leur Match en rose pour lever des fonds et promouvoir la sensibilisation sur le cancer du sein. En huit saisons, le club a recueilli plus de $ 100 000 pour le cancer du sein au Québec, incluant plus de $ 20 000 la saison dernière. En collaboration avec la Clinique du sein du CUSM, Les Canadiennes tiendront un encan silencieux à la Place Bell et en ligne qui mettra en vedette plusieurs articles uniques du hockey féminin, incluant des photos signées, des billets pour les Canadiens de Montréal et des chandails roses portés et signés. Les fonds recueillis seront donnés au Centre du mieux-être de la Clinque du sein. Des survivantes du cancer du sein seront honorées pendant la partie, notamment pendant la cérémonie d’avant-match.

Les Canadiennes ont remporté trois des quatre parties contre le Thunder cette saison. Ces matchs pourraient donner un aperçu d’une série potentielle entre les deux formations pour la première ronde des séries éliminatoires. Montréal est deux points derrière Calgary qui est première dans la LCHF. De plus, le Thunder et les KRS Vanke Rays ont seulement un point d’écart qui les séparent. Les Furies demeurent dans la course aux séries alors qu’elles sont cinq points derrière les Rays, classées quatrièmes.

La série entre le Thunder et Les Canadiennes mettra en vedette plusieurs joueuses provenant des équipes nationales, qui ont, pour la plupart, participé à la Série de la rivalité entre le Canada et les États-Unis. Marie-Philip Poulin et Ann-Sophie Bettez demeurent première et deuxième, respectivement, pour les meilleures marqueuses de la ligue alors que Jill Saulnier et Erin Ambrose complètent le top 10. La recrue du Thunder Victoria Bach mène toutes les recrues au chapitre des points et figure quatrième dans la ligue avec 31 points. La puissante attaquante Jamie Lee Rattray se retrouve dans le top 10 aussi.

La formation montréalaise conclura sa saison le dimanche dans le cadre de la Journée des partisans en collaboration avec Pas à Pas, une organisation à but non lucratif qui fournit des bas à la population itinérante de Montréal.

Billets pour le match du samedi 23 février, Match en rose : https://bit.ly/2ByBPm0

*Les partisans peuvent acheter un billet individuel pour le match des Canadiennes ou acheter un billet pour le match du Rocket et avoir accès gratuit au match des Canadiennes.

Billets pour le match du dimanche 24 février, Journée des partisans :  https://bit.ly/2TMHFaj

MÉDIAS

Voici l’horaire des entraînements des Canadiennes pour le mois de février:

21 février : 20h-21h30, Place Bell (fermé au public)

26 février : 20h-21h30, Place Bell (fermé au public)

27 février : 20h-21h30, Place Bell (fermé au public)

Veuillez confirmer votre présence à nos matchs au plus tard le vendredi à 18h. Pour toutes demandes d’entrevues, d’accréditation aux matchs ou autres demandes médiatiques, veuillez contactez [email protected].

-30-

À propos de la LCHF

La Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) est la première ligue professionnelle de hockey féminin au monde. Actuellement composée de six équipes en Amérique du Nord et en Chine, elle permet aux joueuses de hockey élites de poursuivre leur rêve de compétitionner au plus haut niveau possible tout procurant une source exceptionnelle de motivation, d’athlétisme et de divertissement. La ligue est une organisation à but non lucratif centralement financée, ce qui signifie que toutes les équipes participantes bénéficient d’un accès égal au financement pour assurer l’égalité des chances et la concurrence. Pour en savoir plus, visitez thecwhl.com.

Contact relations médias

Safia Ahmad

Les Canadiennes de Montréal | LCHF

[email protected]

MATCH EN ROSE: PLUS QU’UNE PARTIE DE HOCKEY

Article par Céline Ducher.

Montréal, QC (19 février 2019)  – Les Canadiennes de Montréal organiseront la neuvième édition du Match en rose le 23 février à 18h30 lorsqu’elles affronteront les championnes en titre de la Coupe Clarkson, le Thunder de Markham.

Au-delà des deux points au classement général en jeu, ce match porte une importante signification pour Les Canadiennes. Depuis neuf saisons, le club montréalais organise ce match pour lutter contre le cancer du sein, qui affecte une femme sur huit au Canada. Les Canadiennes ont amassé plus de $ 100 000 au profit du cancer du sein au Québec en huit éditions, incluant plus de $ 20 000 la saison dernière.

« Je souhaiterais que tous les événements de levée de fonds servent à démystifier la misère autour de cette maladie que nous pourrions presque tous côtoyer; il s’agit de ne pas s’apitoyer, mais d’inspirer à dépasser les limites qu’on se donne » raconte Carmen, une survivante du cancer du sein.

Carmen sera l’une des porte-drapeaux pour le Match en rose. Elle sera accompagnée par Isabelle, son amie et aussi une survivante du cancer du sein. Les Canadiennes organisent une collecte de fonds pour la Clinique du sein du Centre universitaire de santé de McGill ainsi qu’un encan silencieux qui inclura plusieurs pièces de collection de hockey féminin, dont les chandails roses signés et portés par les joueuses pendant la partie.

« Je suis fière de pouvoir y participer, » dit Isabelle. Plus il y aura de spectateurs, plus le message sera entendu. »

Isabelle et Carmen se connaissent depuis quelques années alors qu’elles évoluent pour la même équipe de hockey récréative. Carmen a commencé à jouer ce sport à l’âge de 45 ans, alors que Isabelle a enfilé ses patins à 37 ans. Ayant grandi à une époque où le hockey féminin se retrouvait dans l’ombre du jeu masculin, l’opportunité de jouer ce sport ne s’était pas présentée auparavant.

« Nous n’avions pas de modèles féminins, d’Olympiennes qui remportaient la médaille d’or à quatre Jeux olympiques de suite, ni d’équipes professionnelles comme Les Canadiennes, » a raconté Isabelle. Ceci étant dit, mieux vaut commencer tard que ne jamais commencer du tout! »

En plein rétablissement de son cancer du sein, Isabelle n’a pas encore rechaussé es patins de hockey depuis son intervention chirurgicale, mais songe à effectuer un retour sur la glace bientôt.

«J’ai eu beaucoup de support de mon équipe dans toute cette aventure. Carmen, qui avait vécu la même chose auparavant, et une autre consœur qui est médecin spécialiste m’ont aidé à passer à travers l’incertitude des premiers temps. »

Pour Carmen, le retour à la vie quotidienne s’agissait d’une preuve de « résilience, d’estime de soi et d’amour de la vie, des qualités qu’il faut avoir pour affronter toutes les embûches que la vie place sur le chemin des femmes et des hommes, » dit-elle.

« Un vestiaire de hockey est généralement un endroit rempli de femmes qui possèdent ces qualités, qu’elles aient connu ou non le cancer. Au début, j’appréhendais la réaction des autres dans les vestiaires du gym et du hockey, mais j’ai rapidement retrouvé mes aises quand j’ai vu que personne ne me regardait de travers. »

Un cancer du sein n’est pas une fin en soi, mais il est important d’en connaitre l’existence, rappelle Isabelle

« J’ai eu beaucoup de chance avec le cancer, car nous l’avons détecté très tôt, » explique-t-elle. « [J’aimerais souligner] l’importance de l’auto-examen des seins à tous les mois, d’agir et de consulter lorsqu’on a des symptômes qui ne nous semblent pas normaux. »

La Clinique du sein est disponible pour aider les femmes lors de cette période difficile et mouvementée, traitant plus de 20 000 patientes par années. De plus, le Centre de mieux-être de la Clinique du sein du Centre universitaire de santé McGill offre un vaste éventail de services gratuits et de programmes de soutien pour soigner les patients dans leur ensemble, soit le ‘Corps, cerveau et esprit’. Une philosophie qui correspond aux vertus des Canadiennes de Montréal.

« J’ai découvert la folie du vestiaire où toutes sont égales, qu’on peut toutes se laisser aller et qu’il n’y pas de jugement. Que de l’amitié, de la gaité et de l’entraide, » dit Carmen.

Le Match en rose aura lieu à la Place Bell de Laval, dans l’amphithéâtre du Rocket à 18h30. Un billet pour le match du Rocket vous procure une place gratuite au match des Canadiennes. Pour acheter des billets ($ 15, admission générale), cliquez ici.

LES CANADIENNES VISITENT LES BLADES CETTE FIN DE SEMAINE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate 

Montréal, QC (15 février 2019) ––– Les Canadiennes de Montréal rendront visite aux Blades de Worcester pour la dernière fois cette saison le samedi 16 février à 20h40 et le dimanche 17 février à 12h30 au Fidelity Bank Worcester Ice Centre.

Les Canadiennes sont actuellement deuxièmes dans le classement général de la ligue, avec quatre points de recul et un match en main sur l’Inferno de Calgary, qui est première. Les Blades demeurent dernières dans la LCHF, n’ayant remporté aucun match cette saison.

Avec la présence de plusieurs joueuses à la Série de la rivalité entre le Canada et les États-Unis, Les Canadiennes compteront sur plusieurs vétéranes dont Karell Emard, Sarah Lefort, Katia Clement-Heydra et Lauriane Rougeau ainsi que leurs recrues talentueuses pour mener l’équipe. L’attaquante Mélodie Daoust, qui s’est blessée lors d’une série contre Calgary en fin novembre, devrait effectuer un retour au jeu contre Worcester.

De plus, la recrue Olivia Atkinson a subi une blessure la semaine passée. L’organisation a donc rappelé de leur réserve les vétéranes Kayla Tutino et Emmanuelle Blais, a annoncé la directrice générale Meg Hewings. Blais se retrouve parmi les meilleures pointeuses dans l’histoire de la LCHF.

Marie-Soleil Deschênes tentera d’avoir sa quatrième jeu blanc en carrière avec Les Canadiennes. La gardienne de but Maude Nicol sera son auxiliaire lors de cette série contre les Blades.

Les Canadiennes seront de retour à Montréal afin de conclure la saison régulière avec deux matchs contre les championnes en titre de la Coupe Clarkson, le Thunder de Markham. De plus, ces matchs pourraient donner un aperçu d’une série potentielle entre les deux formations pour la première ronde des séries éliminatoires.

Le Thunder et Les Canadiennes s’affronteront le samedi, 23 février à 18h30 pour la neuvième édition du Match en rose au profit de la Clinique du sein du CUSM. Le match fait partie d’un programme double avec le Rocket de Laval, qui jouera contre le Moose du Manitoba à 15h. Les Canadiennes ont déjà amassé plus de $ 100 000 au profit du cancer du sein au Québec en huit éditions, incluant plus de $ 20 000 la saison passée. Avec un encan silencieux qui comportera plusieurs articles de collection du hockey féminin, dont les chandails roses portés et signés par les joueuses, le club célébrera aussi quelques survivantes du cancer du sein pendant leur cérémonie d’ouverture.

Le dimanche, les Canadiennes concluront leur saison régulière à 12h30 sur la glace communautaire de la Place Bell dans le cadre de la journée d’appréciation des partisans. En collaboration avec Pas à Pas, une organisation à but non lucratif qui a pour but de distribuer des bas à la population itinérante de Montréal, les partisans sont encouragés à apporter des bas blancs ou faire des dons monétaires pour cette belle cause.

Billets pour le match du samedi 23 février, Match en rose : https://bit.ly/2ByBPm0

*Les partisans peuvent acheter un billet individuel pour le match des Canadiennes ou acheter un billet pour le match du Rocket et avoir accès gratuit au match des Canadiennes.

Billets pour le match du dimanche 24 février :  https://bit.ly/2TMHFaj

MÉDIAS

Voici l’horaire de pratique des Canadiennes pour le mois de février:

19 février : 20h-21h30, Place Bell (fermer au public)

21 février : 20h-21h30, Place Bell (fermer au public)

26 février : 20h-21h30, Place Bell (fermer au public)

27 février : 20h-21h30, Place Bell (fermer au public)

Pour toutes demandes d’entrevues, d’accréditation aux matchs ou autres demandes médiatiques, veuillez contactez [email protected].

-30-

À propos de la LCHF

La Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) est la première ligue professionnelle de hockey féminin au monde. Actuellement composée de six équipes en Amérique du Nord et en Chine, elle permet aux joueuses de hockey élites de poursuivre leur rêve de compétitionner au plus haut niveau possible tout procurant une source exceptionnelle de motivation, d’athlétisme et de divertissement. La ligue est une organisation à but non lucratif centralement financée, ce qui signifie que toutes les équipes participantes bénéficient d’un accès égal au financement pour assurer l’égalité des chances et la concurrence. Pour en savoir plus, visitez thecwhl.com.

Contact relations médias

 Safia Ahmad

Les Canadiennes de Montréal | LCHF

[email protected]

Agente de Marie-Philip Poulin

Emilie Castonguay

Agente certifiée de la NHLPA et Directrice des affaires juridiques

[email protected]